Derniers billets du blogue

Formation sur les enjeux de la réalité TRANS, finaliste dans la catégorie « Initiative par excellence »
Le 18 octobre 2014, dans le cadre du Gala Arc-en-ciel du Conseil Québécois LGBT, la Coalition... Lire le billet »

Tournée « VIVRE SA VIE », finaliste dans la catégorie « Projet par excellence »
Le 18 octobre 2014, dans le cadre du Gala Arc-en-ciel du Conseil Québécois LGBT, la tournée... Lire le billet »

Pauline Clermont, finaliste dans la catégorie « Bénévole par excellence »
Le 18 octobre 2014, dans le cadre du Gala Arc-en-ciel du Conseil Québécois LGBT, Pauline... Lire le billet »

Visitez notre blogue »
Où j'en suis ?

Où vous situez-vous à l’égard de la création d’un monde ouvert à la diversité des orientations sexuelles?

Découvrez nos outils de sensibilisation »
Conséquences homophobie

L’homophobie, sous toutes ses formes, peut entraîner des conséquences chez toutes les personnes, peu importe leur orientation sexuelle. Nous les présentons.

Voir cette section »

Les étapes du coming-out

Le questionnement,
l’ambivalence,
l’affirmation,
l’intégration...

Les personnes d’orientations homosexuelle et bisexuelle
peuvent passer par plusieurs étapes.

 

Pour chacune des étapes,
nous pouvons voir des comportements spécifiques,
un peu comme des signes indiquant à quelle étape
une personne d'orientation homosexuelle ou bisexuelle peut être située.

Étape 1 - se questionner sur son orientation sexuelle

À cette première étape, la personne peut se poser cette question :
« Suis-je d’orientation homosexuelle ou bisexuelle? »

Elle peut même affirmer : « Je ne peux pas l’être, je ne veux pas l’être! »

 

À cette étape, la personne peut avoir ces comportements :

 

  • Avoir une impression de marginalité,
    de ne pas être comme les autres;
 
  • Commencer à s’étiqueter soi-même,
    même si elle n’aime pas l’étiquette;

  • S’informer en cachette sur les orientations sexuelles,
    sans en parler à ses proches.

Étape 2 - reconnaître ses attirances

Ici, la personne commence à croire qu’il est possible
qu’elle soit d’orientation homosexuelle ou bisexuelle.

Elle peut affirmer : « Je pense qu’il est possible que je le sois… »

 

Les comportements de la personne, à ce moment, peuvent être :

 

  • Commencer à reconnaître ses attirances, exclusives ou non,
    envers les personnes de son sexe;
 
  • Avoir un conflit entre l’image de soi
    et ce que l’entourage et la société attendent d’elle;
 
 
 
  • Commencer à voir des problèmes de comportements liés à l’homophobie intériorisée
    (par exemple : commencer à prendre de la drogue ou de l’alcool,
    avoir des comportements sexuels à risque pour
    les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) );
 

Étape 3 - étudier à fond ses attirances

Maintenant, la personne croit qu’il est plutôt vrai que faux
qu’elle est d’orientation homosexuelle ou bisexuelle.

Elle peut dire : « Il est probable que ce soit mon cas… »

 

Les comportements de la personne peuvent être :

 

  • Explorer les relations sociales et sexuelles possibles;
 
 
  • Chercher un groupe ou une communauté d’appartenance
    dans l’absence d’espaces sociaux adaptés;
 
  • Commencer à choisir les personnes, les manières et les moments pour en parler;
 
  • Désirer se dissocier du milieu hétérosexuel,
    la personne peut s’éloigner parfois de sa famille
Étape 4 - reconnaître son orientation sexuelle

La personne, à cette étape, reconnaîtra son orientation homosexuelle ou bisexuelle.

Elle peut affirmer : « Je reconnais que c’est mon cas… ».

 

Les comportements de la personne peuvent être :

 

  • Développer des relations amoureuses, sexuelles et sociales;
 
  • Être plus à l’aise avec son image de soi;
 
  • Créer une « famille choisie », selon ses besoins.
    Autrement dit, construire des relations avec des personnes qui
    formeront une nouvelle famille accueillante.
 
  • Participer possiblement aux activités
    des communautés gaies et lesbiennes;
 
  • Mettre en pratique des stratégies
    de divulgation ou de silence, selon le contexte;
 
  • Adapter une idéologie de légitimité.
Étape 5 - valoriser son orientation sexuelle

Ici, la personne fera valoir ou mettra en valeur
son orientation homosexuelle ou bisexuelle.

Elle peut dire : « Je suis fière de l’être… » ou « Je suis fier de l’être… »
 

Les comportements de la personne, à ce moment, peuvent être :

 

  • Abandonner partiellement ou sélectivement
    des stratégies de clandestinité;
 
 
 
  • Avoir une vie sexuelle active.
Étape 6 - intégrer son orientation sexuelle

À cette étape, l’orientation sexuelle devient
une partie parmi d’autres de la personne.

Elle pourra affirmer : « Je me sens à l’aise avec moi-même.
Je me sens à l’aise avec les autres. »
 

Les comportements peuvent être :

 

  • Consolider l’image de soi et les stratégies de divulgation;
 
 
 
  • Établir possiblement une relation de couple;
 
  • Se réconcilier avec la famille et les proches.
 

Tous droits réservés 2010 - Coalition d'aide aux lesbiennes, gais, et bisexuels-les de l'Abitibi-Témiscamingue
Réalisation Kiwicréation